L'Association - Terre d'Artistes

Le lieu - L'histoire de Montulé

Cet hôtel particulier est probablement construit entre la toute fin du XVIe siècle et le début du XVIIe pour Péan de la Saugère, secrétaire des commandements de Catherine de Médicis.

Les bâtisseurs suivent les plans de l’architecte Jean Métezeau, qui travailla notamment avec son père aux tours et au grand portail de l’église Saint-Pierre.

Henry de Grillet, chevalier, seigneur de Brissac et de Montulé l’acquiert vers 1665. Le bâtiment prend alors définitivement son nom. L’Hôtel de Montulé change peu de propriétaires au cours de son histoire. L’événement le plus marquant a lieu avec la Révolution. La prison, alors située à l’angle des rues aux Tanneurs et d’Orfeuil étant trop petite, les prisonniers supplémentaires sont enfermés dans les caves du Beffroi, puis, fin 1793, dans l’Hôtel de Montulé, que la commune réquisitionne à cet effet.

Après la période révolutionnaire, le propriétaire légitime de l’Hôtel de Montulé, du nom de Mariette, recouvre ses biens et y vit jusqu’à sa mort en 1832. Il reste lieu d’habitation privé jusqu’en 1957, lorsque la Société Civile Immobilière Rotrou-Godeau l’acquiert pour y créer un foyer de Jeunes travailleurs. Aujourd’hui propriété de la Ville de Dreux, l’Hôtel de Montulé est voué à l’art et à la création.

  • Au rez-de-chaussée, trois salles d’exposition.
  • Au 1er étage, deux salles de cours gérées par l’association “ Terre d'Artistes ”.
  • Au 2e étage, deux ateliers d’artistes en résidence à Dreux.

Tout au long de l’année Terre d'Artistes organisera des stages, cours : poterie, sculpture, dessin, peinture, ateliers ouverts.

Newsletter

Sélection de photos

Une permanence est assurée tous les mercredis de 14h à 16h au 1er étage de Montulé. (02 37 48 82 14)

 

EXPOSITION: 

Ouvert tous les jours de 14h à 18h, sauf le mardi Entrée libre - Renseignements au 02 37 38 87 00

 

Haut de page